Duò Lavoà Lapò

Duo Lavoa Lapo - Manu Théron Damien Toumi - Résidence CERC

13 mai > 17 mai 2024

Manu Théron et Damien Toumi en résidence à CERC pour leur Duò Lavoà Lapò.

Résidence de création de répertoire autour répertoire issu du corpus des « chants populaires de la Provence » mais également de collectages, d’écrits et d’interventions des musiciens du duo.

| production CERC & la Compagnie du Lamparo |

Le Duò Lavoà Lapò est composé de deux chanteurs-percussionnistes (tambours sur cadre) que le parcours, la passion et l’énergie ont rendu complices et complémentaires avant-même de se rencontrer. Ce sont le renouveau de l’occitan, les vocalités populaires, la recomposition d’un imaginaire tronqué – et l’épanouissement de ce dernier dans une modernité qui n’a rien de formaliste – qui les emmènent aujourd’hui avec ce nouveau projet musical.
Damien Toumi (Avignon) a chanté dans plusieurs formations vocales ou instrumentales, avec lesquelles il s’est initié à la polyphonie et aux répertoires populaires, à la poésie des paysages du Ventoux ou à la spiritualité simple du quotidien. Manu Théron (Marseille) initie depuis plus de 25 ans ses contemporain.e.s à la magie des voix, à la joie des rencontres et à l’ivresse des pratiques musicales collectives.
Partis d’un répertoire indatable, qui balade l’Occitanie dans tous les recoins de leur fantaisie, ils échafaudent l’idée que deux chants et deux percussions peuvent dire, susciter et révéler. Leurs unissons charnels et précis explorent les mélodies traditionnelles pour en extraire les sucs et les restituer dans toute la saveur de leur étrangeté ; la polyrythmie patiemment élaborée se joue des cadres et des carrures imposées aux corpus traditionnels, en déréglant et en saturant des motifs inattendus ; la polyphonie emprunte aux passions méditerranéennes et infuse des harmonies gorgées d’une puissante chaleur ; enfin, la complémentarité des deux timbres est exaltée par la bouillonnement enivrant d’un chant- contrechant maîtrisé jusqu’à la prouesse.
C’est dans ce concentré d’inventions joviales et de spiritualité jamais escamotée que les deux chanteurs distillent cette précieuse matière. Un artisanat lyrico-festif qui échappe aux normes de la consommation de masse, et redonne à qui le savoure ce caractère « ESTIRADOR » qui a non seulement la vie dure, mais permet aussi de prolonger tous les plaisirs.

Site internetFacebookInstagram


Projet porté par CERC & la Compagnie du Lamparo